Cherchez dans les Mémoires Akashiques :

Guide de lévitation : Histoire, significations et praticiens

La lévitation pourrait être rejetée par la société moderne comme une illusion ou un mythe. Cependant, de nombreuses traditions religieuses et spirituelles diverses incluent des récits d’êtres humains spirituellement évolués qui ont lévité. Cet article explorera le concept de lévitation, y compris ses significations et son histoire. De plus, vous en apprendrez davantage sur des personnes de diverses cultures et traditions spirituelles qui maîtrisent l’art de la lévitation.

Qu’est-ce que la lévitation?

La lévitation est le phénomène métaphysique d’une personne qui monte au-dessus du sol afin qu’elle reste suspendue dans l’air, résistant à la force de gravité. La lévitation peut également s’appliquer aux animaux et aux objets inanimés. Cependant, cet article se concentrera spécifiquement sur la lévitation humaine, que certains classent comme une activité surnaturelle ou paranormale.

Étymologie du mot lévitation

Le mot lévitation est dérivé du mot latin Levis, ce qui signifie lumière. En outre, il est lié à levō, ce qui signifie « je soulève » ou « j’élève ». De plus, en anglais, le mot « levitate » est dérivé de « levity », qui suit le modèle du mot « gravitate » dérivé de « gravity ».

La lévitation est aussi parfois appelée « transvection », en particulier lorsqu’elle est référencée dans le contexte de la sorcellerie. Cependant, le terme transvection désigne généralement la direction et la quantité de mouvement, comme dans le cas du vol directionnel. En comparaison, la lévitation fait référence à une personne, un animal ou un objet qui flotte directement vers le haut et qui plane.

L’art de la lévitation est plus courant dans les religions orientales que occidentales. Ainsi, il existe plusieurs termes sanskrits qui décrivent le phénomène. La traduction la plus courante de la lévitation en sanskrit est dardura siddhi, qui se traduit par « pouvoir de grenouille ». La lévitation est également désignée par le mot laghiman, qui se traduit par légèreté.

Qui a le pouvoir de léviter ?

Ceux qui croient en la lévitation et même en la métaphysique disent que tout être humain a la capacité innée de léviter. Cela peut s’appliquer à leur propre corps ou soulever des objets avec leur esprit. Cela étant dit, il est incroyablement rare qu’une personne cherche ce pouvoir parce que beaucoup pensent que c’est impossible – ou qu’il ne leur est tout simplement jamais venu à l’esprit de l’essayer.

De plus, il peut sembler absurde à certaines personnes de consacrer du temps et de l’énergie à l’apprentissage d’une compétence comme planer dans les airs alors qu’elle ne semble pas servir à quelque chose de pratique.

En effet, presque tous les récits de personnes en lévitation proviennent de témoins oculaires qui ont vu des yogis avancés, des moines, des saints ou d’autres mystiques le faire.

Types de lévitation

En général, la lévitation peut être classée de deux manières:

  1. En tant que personne qui contrôle son environnement énergétique externe.
  2. En tant que personne qui contrôle ses conditions énergétiques internes.

Contrôle de l’énergie externe

Scientifiquement parlant, la lévitation peut être obtenue par l’altération des champs électromagnétiques. C’est ce qu’on appelle la lévitation diamagnétique. Essentiellement, puisque tout dans l’Univers a un certain niveau de magnétisme, tout a la capacité de flotter dans le champ d’une force magnétique incroyablement forte – y compris les êtres humains.

La recherche scientifique a également montré que les humains pourraient potentiellement léviter via des vibrations sonores. C’est ce qu’on appelle la lévitation acoustique.

Contrôle de l’énergie interne

Une autre façon dont les êtres humains peuvent léviter est de contrôler naturellement leur propre corps physique et énergétique. Différentes traditions offrent des philosophies et des méthodes spécifiques sur la façon de le faire, que nous aborderons plus en détail dans les sections suivantes de cet article.

Cependant, en général, quelqu’un qui a développé la capacité de léviter a maîtrisé sa propre énergie au point où elle peut la modifier physiquement dans le contexte des « lois » physiques du temps et de l’espace.

Énergie de la force vitale

La source de l’énergie de la force vitale d’une personne est appelée Prana en sanskrit. Prana se manifeste parfois sous la forme Kundalini Shakti, qui est décrit comme l’énergie qui circule à travers la colonne vertébrale. En médecine chinoise, il est appelé khi. En japonais, il s’appelle Ki, alors qu’en tibétain, il s’appelle poumon. Les anciens Égyptiens ont même écrit sur ce concept, l’appelant Ka.

Les chrétiens pourraient se référer à cette force vitale comme l’énergie du Saint-Esprit. Cependant, comme les religions occidentales ne mettent généralement pas l’accent sur la modification de l’esprit et du corps par la pratique, il est plus facile de discuter de la lévitation en utilisant des termes orientaux.

A lire :  Le Collectif : Énergies coincées

Comment léviter

Indépendamment de la tradition, la force motrice derrière la lévitation humaine est l’énergie psychique ou spirituelle.

Dans les philosophies orientales, la lévitation est une chose communément connue. Siddhi, ou pouvoir mystique. Lévitation et autres siddhis se produisent généralement à la suite d’une personne augmentant et contrôlant le flux de son énergie vitale. C’est aussi le résultat d’un travail constant et intense sur le corps et l’esprit à travers la pratique spirituelle ou la discipline.

Dans les traditions orientales, la plupart des siddhis sont le résultat – ou même un effet secondaire – d’une intention purement spirituelle. En d’autres termes, parce que la lévitation n’est généralement pas une fin en soi, il n’y a pas de « comment » pour une personne typique pour réaliser ce phénomène.

Ainsi, si vous êtes déterminé à apprendre à léviter, vous ne pouvez pas simplement mettre la charrue avant les bœufs. La méditation régulière, la respiration, une compréhension approfondie de l’anatomie énergétique et un désir sincère d’atteindre l’illumination dans cette vie sont un bon point de départ!

Pourquoi les humains lévitent-ils?

Comme mentionné précédemment, il n’y a pas de but pratique à la lévitation. Cependant, tout au long de l’histoire, les gens sont montés dans les airs pour diverses raisons, dont certaines seront expliquées plus en détail dans les exemples de lévitation dans les sections suivantes de ce post.

Les raisons pour lesquelles une personne lévite peut inclure:

  • Fournir la validation d’un certain chemin spirituel, d’une religion ou d’un dieu
  • Démontrer le pouvoir spirituel, le dévouement ou la foi
  • Convaincre les sceptiques et les non-croyants de la transformation par l’illumination spirituelle

En général, comme décrit ci-dessus, la lévitation est généralement le sous-produit d’un travail spirituel profond, d’une méditation intense et / ou d’un amour pur du divin.

Histoire de la lévitation

Des histoires de lévitation ont fait surface à travers les âges à partir d’un certain nombre de traditions spirituelles. Ceux-ci incluent des descriptions et des récits de témoins oculaires de yogis, de personnages bibliques et de mystiques modernes du monde entier.

Puisque la lévitation n’est pas nécessairement un pouvoir dont les gens semblent se vanter (la plupart des traditions spirituelles renoncent à l’ego), on peut supposer que beaucoup (ou peut-être la plupart) des personnes qui ont manifesté physiquement leur capacité à léviter restent inconnues. Cependant, les sections suivantes font référence à certains des exemples les plus connus de personnes qui ont connu la lévitation.

Lévitation dans l’hindouisme

Le mystique, yogi et enseignant indien Sadghuru a dit : « Il y a certaines façons par lesquelles vous pouvez devenir de moins en moins disponible à la gravité. Pour cette raison, on peut léviter. »

Dans la philosophie yogique, ces moyens incluent différents kriyas, ou ensembles d’exercices, qui changent la façon dont l’esprit, le corps physique et le corps énergétique subtil fonctionnent. En plus de ces pratiques, la lévitation pourrait résulter d’une dévotion pure à Dieu (appelée bhakti en sanskrit) ou d’actions axées sur la culture de la sagesse, de la connaissance ou de la conscience de soi.

Voici quelques exemples remarquables de lévitation dans l’hindouisme:

Bhaduri Mahasaya était un saint indien dont le don de lévitation a été entièrement décrit par Paramahansa Yogananda dans sa publication de 1946 Autobiographie d’un Yogi. Dans ce livre, qui a été en grande partie responsable de la popularisation du yoga dans le monde occidental, l’explication de Yogananda pour la lévitation de Mahasaya a déclaré que:

« Le corps d’un yogi perd sa grossièreté après l’utilisation de certains pranayamas. Ensuite, il lévitera ou sautera comme une grenouille bondissante. Même les saints qui ne pratiquent pas un yoga formel ont été connus pour léviter pendant un état de dévotion intense à Dieu.

(Pranayamas sont des exercices pour contrôler le prana, notre énergie vitale de la force vitale, via la respiration.)

Yogi Subbayah Pullavar a fait un spectacle de lui-même en 1936 en lévitation devant une foule de plus de 100 personnes. Il a été suspendu plusieurs pieds dans les airs en transe, où il est resté pendant quatre minutes.

Shirdi Sai Baba, un saint indien avec des adeptes hindous et musulmans, aurait lévité en hest le sommeil parmi d’autres pouvoirs mystiques. Quand il l’a fait, des témoins oculaires ont dit qu’il était entouré d’un halo de lumière.

A lire :  Vipassana méditation et Comment vivre en pleine conscience

Lévitation dans le bouddhisme

Les récits écrits et oraux de la lévitation dans le bouddhisme tibétain (Mahayana) sont nombreux. En fait, les représentations de moines en lévitation sont monnaie courante dans les œuvres d’art tibétaines.

La lévitation et la « fuite » dans le bouddhisme sont considérées comme tunmong gi ngo-drop, qui se traduit par « siddhi commun », ou un pouvoir qui fait régulièrement surface le long du chemin spirituel vers la pleine réalisation de soi. En outre, selon la traduction chinoise de l’ Soutra du Nirvana, toute personne qui atteint la pleine réalisation (devient un Bouddha), gagnera huit types de pouvoirs miraculeux – dont l’un est la lévitation.

Bouddhisme tibétain

Dans le bouddhisme tibétain, certains moines choisissent de se consacrer à des pratiques yogiques et tantriques qui visent à manipuler les éléments du corps. En travaillant avec les éléments (en particulier les « vents »), ils sont capables d’atteindre des pouvoirs qui semblent transcender les capacités humaines – miracles du corps, de la parole et de l’esprit.

Bien que le Bouddha lui-même ait été vu en lévitation, il est également enregistré qu’il désapprouvait les démonstrations publiques de lévitation et d’autres pouvoirs comme manquant de dignité.

Voici quelques exemples de lévitation dans le bouddhisme :

Gautama Bouddha (également connu sous le nom de Bouddha Shakyamuni et Siddhartha Gautama) ont lévité dans un siège à jambes croisées au-dessus de la rivière Rohini pour empêcher une guerre d’éclater sur son eau.

Milarépa de la tradition Kagyu était capable de marcher, de se reposer et de dormir suspendu dans les airs à la suite de l’atteinte de la pleine illumination et, par conséquent, du contrôle de son esprit. Il a utilisé ces pouvoirs et d’autres pour convaincre les non-croyants de l’importance de la croyance et de la pratique spirituelles.

Yeshe Tsogyel, la principale épouse féminine de Padmasambhava (qui était la fondatrice de l’école Nyingma et l’auteur du 8ème siècle Livre tibétain des morts) a lévité dans la posture du lotus pour « démontrer le contrôle total des forces élémentaires » et vaincre un yogini de la religion Bon au Tibet.

Lévitation dans le christianisme

Selon l’Église catholique, la lévitation est un signe de sainteté et est considérée comme un pouvoir mental par opposition à un miracle. On dit qu’il est exécuté sous « ravissement » ou une transe spirituelle.

Olivier Leroy, dans sa publication de 1928 Lévitation : un examen des preuves et des explications, a répertorié plus de 200 saints qui auraient lévité – avec une altitude moyenne de 20 pouces.

Voici quelques-unes des personnes les plus connues du christianisme qui auraient lévité :

Mon Dieu marcher sur l’eau est l’exemple le plus référencé de lévitation dans le christianisme. Plusieurs de ses disciples en ont été témoins. Dans leur récit, Jésus a encouragé Pierre à léviter aussi. Pierre a fait quelques pas, puis a faibli, ce que Jésus a attribué à un manque de foi. (Veuillez noter que la marche sur l’eau pourrait être considérée comme différente de la marche au-dessus Eau. Par conséquent, certains peuvent ne pas considérer cela comme un véritable exemple de lévitation.)

Sainte Thérèse d’Avila a été vu en lévitation à de nombreuses reprises. Cependant, contrairement à d’autres saints, on disait qu’elle trouvait cela à la fois embarrassant et effrayant… au point où elle a prié pour que ses expériences de lévitation cessent.

Contrairement aux yogis qui considèrent que le pouvoir de l’humain ne fait qu’un avec une énergie universelle ou « divine », sainte Thérèse a attribué le pouvoir de Dieu comme plus grand que le sien (conformément à sa religion). Ainsi, elle voyait le phénomène comme Dieu la rapprochant de lui-même par un pouvoir plus fort que (mais aussi contre) sa propre volonté.

Saint Joseph de Cupertino aurait lévité devant des témoins à 70 occasions différentes. En fait, témoin a dit qu’il a atteint de grands sommets. Dans un exemple, il s’est levé pour se percher sur la branche d’un olivier au-dessus d’un grand groupe de personnes. Les expériences de lévitation de saint Joseph étaient généralement déclenchées par sa dévotion extatique à Dieu, et elles duraient parfois jusqu’au bout. à deux heures.

Sainte Catherine de Sienne, qui a commencé son renoncement spirituel à l’âge de 7 ans et qui est décédée à l’âge de 33 ans, a été vue en lévitation de son corps ainsi que d’objets. Sainte Catherine a laissé derrière elle de nombreux récits de sa relation avec Dieu. Ceux-ci comprenaient des poèmes écrits au cours de sa courte vie au 12ème siècle. Dans l’extrait suivant des dernières strophes de son poème « Smells of Good Food », elle fait référence au fait d’avoir été « soulevée » par Dieu :

A lire :  Éveil Spirituel : Symptômes Physiques Révélateurs et Comment les Interpréter

Je l’ai vu venir. Nous nous sommes heurtés dans les bras l’un de l’autre
et il m’a élevé comme il l’avait si souvent fait…
m’a fait tournoyer dans les airs,
ses mains en dessous
mes bras.

Voici ce que fait la Vérité :
nous soulève et nous permet
mouche.

Source: Odeurs de bonne nourriture traduit par Daniel Ladinsky dans sa compilation love poems from God (2002)

Lévitation dans d’autres traditions

Simon Magus a été appelé le « Père des hérésies » par l’Église chrétienne. La raison en était son utilisation présumée de la magie et d’autres forces démoniaques. En outre, il a utilisé la lévitation pour contester les enseignements de Pierre dans les premiers jours du christianisme.

Simon a dit qu’il volerait comme preuve de ses propres croyances – et, en effet, il l’a fait. Cependant, les érudits religieux disent que les enseignements de Simon étaient en fait ceux de Satan et non de Dieu. L’histoire continue avec Pierre priant Dieu d’empêcher Simon de léviter. En conséquence, Simon est tombé, s’est cassé les jambes et est mort.

Mme Guppy, un médium spirituel du 19ème siècle, a été rapporté dans le London Daily Telegraph pour avoir lévité et volé dans les airs de la maison d’une amie à une autre devant huit témoins oculaires (sans compter ses deux amis) en juin 1871.

Clara Germana Cele, une jeune Sud-Africaine de 16 ans qui aurait fait un pacte avec le diable a également lévité. Selon des témoins, elle avait montré de nombreux signes de possession. Puis, elle a lévité devant 170 personnes lors de son exorcisme par deux prêtres au début des années 1900. (L’exorcisme, au cours duquel elle a étouffé l’un des prêtres, l’aurait libérée.)

Exemples récents de lévitation

Il y a eu une augmentation moderne des allégations de lévitation illusoires ou autrement trompeuses. Par exemple, les magiciens, les médiums spirituels et les cascadeurs ont prétendu léviter. Et les photographes peuvent facilement manipuler des photos pour le montrer.

Cependant, il y a aussi des gens modernes qui ont légitimement lévité.

Voici quelques exemples de lévitation moderne par des pratiquants de diverses traditions spirituelles, qui n’ont pas été prouvés faux:

Padre Pio était un prêtre italien du 20ème siècle. Il est cité par son confrère prêtre, le père Ascanio, disant que marcher au-dessus de la tête de sa congrégation était « comme marcher sur le sol ».

Kachu Rinpoché, un enseignant de la tradition Nyingma du bouddhisme tibétain à Kalimpong, en Inde, a rapporté qu’il avait été témoin de la lévitation à plusieurs reprises au Tibet. En outre, il a dit qu’il était également capable de léviter un peu. Bien qu’il ne puisse pas le faire au hasard, il était capable de le faire avec quelques mois de pratique spirituelle intense pour préparer son esprit et son corps.

Michio Kuchi, un maître spirituel et auteur japonais qui a été en grande partie responsable de la popularisation du régime macrobiotique en Occident, a lévité devant un grand groupe lors d’une conférence à Los Angeles. Il l’a fait pour démontrer un enseignement que son auditoire ne saisissait pas :

« Le monde est tout en énergie. Tout est énergie. Et si vous comprenez cela, vous pouvez comprendre la véritable dynamique derrière la façon dont les choses se passent comme elles le font dans le soi-disant univers physique.

Selon l’un de ses étudiants, un homme nommé Keith Varnum, Kuchi a déclaré après la descendance que « la lévitation est très facile. C’est un processus naturel et simple. Vous pouvez tous le faire.

Keith Varnum, un maître spirituel et étudiant de Kuchi, a déclaré qu’il s’était « vidé » et s’était connecté à un champ énergétique différent. Il aurait réalisé de brefs moments de lévitation et aurait encouragé avec succès quelques-uns de ses amis à le faire aussi.

Zhou Ting-Jue, un maître de Qi Gong et de Kung Fu, pratique une forme de Qi Gong destinée à alléger le corps. Ting-Jue est capturé dans des vidéos standing sur un morceau de papier (qui, certes, ne peut pas être considéré comme une lévitation). Cependant, cette idée de légèreté est le concept derrière la lévitation ou le vol stationnaire dans les arts martiaux.

Ovacu était un chaman africain qui a été filmé en lévitation dans les années 1970.

Roar Skjervø, un ingénieur norvégien, a lévité sur une table pleine à l’Université norvégienne des sciences et de la technologie. La photo est apparue en première page d’un journal local en 1986.

Il y a probablement plus de gens qui ne croient pas que la lévitation est possible que ceux qui le croient. Mais j’espère qu’après avoir lu ceci, vous êtes plus dans ce dernier camp!