Cherchez dans les Mémoires Akashiques :

Significations et mythologie des banshees : créature, animal ou esprit ?

Vous avez peut-être entendu le dicton « Gémir comme une banshee » – une comparaison qui trouve ses origines dans la mythologie celtique du XIXe siècle. Mais savez-vous vraiment ce qu’est une banshee ? 

Certains disent qu’elle est un esprit instable, d’autres disent qu’elle est une créature, et d’autres encore disent qu’elle est en partie un animal sauvage. 

Dans cet article, vous apprendrez tout sur la banshee, y compris les origines, les significations, la mythologie et les légendes de la banshee. De plus, le fameux cri de la banshee…

Qu’est-ce qu’une banshee ?

Le mot banshee ( bean sí ou bean sídh en irlandais et ban sith en gaélique écossais) se traduit par « femme des fées ». L’ Oxford Dictionary of Celtic Mythology décrit la banshee comme un  » spectre féminin de la tradition gaélique irlandaise et écossaise censée être capable de prédire mais pas nécessairement de causer la mort dans un ménage ». ” 

Il est communément admis que la banshee est membre du peuple des fées, ou Tuath de Danaan . Selon les légendes, les fées se cachent dans les forts et les forêts des terres gaéliques depuis qu’elles ont été envahies par les Vikings dans les années 700.

On dit que la banshee est l’ancien esprit d’une fée. Elle est connue pour comparaître ou être entendue peu de temps avant le décès d’un membre de certaines familles et de leurs descendants, dont nous parlerons plus en détail ci-dessous.

Bien que tout le monde ne puisse pas voir ou entendre la banshee, ceux qui ne l’oublient certainement jamais. En effet, on dit que la banshee prévient la mort d’un membre de la famille avec son cri d’un autre monde.

La banshee est-elle la grande faucheuse ?

Si la banshee appelle avant que quelqu’un ne meure, est-elle comme la Faucheuse ? Bref, la réponse est non. La banshee est une entité qui avertit que la mort est proche. Que vous considériez cela comme quelque chose de positif ou de négatif, c’est à vous de décider ! Mais la banshee n’est pas une « faucheuse d’âmes ». 

A quoi ressemble la banshee ?

La forme de la banshee est une question bien contestée par ceux qui prétendent l’avoir vue. Certains disent qu’elle apparaît comme un esprit dynamique et magnifique. 

Ils professent qu’elle est une fée radieuse et blonde qui porte un peigne en argent avec lequel brosser ses longs cheveux luisants.

D’autres encore prétendent qu’elle prend la forme d’une sorcière désorientée et ancienne.

Ceux qui vivent dans l’ouest de l’Irlande prétendent que la banshee est une femme aux cheveux blancs. Mais plus que cela, elle est terrifiante, avec des ongles anormalement longs et des yeux couleur de sang. 

Selon la légende, elle se tient debout au pied du lit la nuit, brossant ses longs cheveux tout en gémissant gravement avec une expression vide et douloureuse. La regarder dans les yeux, c’est accueillir la mort – du moins c’est ce qu’on nous dit.

Certains prétendent avoir vu la banshee sous forme animale, comme celle d’un corbeau mantelé, d’une hermine, d’un lièvre , d’une belette ou d’un chien noir .

 Il convient de noter que tous ces animaux ont été associés à la sorcellerie dans la mythologie celtique.

Qu’elle soit belle ou hideuse, la plupart des légendes s’accordent sur quelques aspects de la banshee, notamment qu’elle :

  • Apparaît toujours en tant que femme ou sous forme d’énergie féminine.
  • Vient d’une source surnaturelle.
  • Est capable de se métamorphoser en différentes manifestations.
A lire :  Symbolisme des étoiles

Cri de banshee

Bien que voir une banshee puisse avoir un effet indélébile sur l’esprit, c’est le son de la banshee qui est son trait le plus dérangeant. Connu sous le nom de gémissements bruyants qui peuvent être entendus à des kilomètres à la ronde, le cri de la banshee est le son indubitable de la douleur et du chagrin d’amour se transformant en vengeance assoiffée de sang.

 En fait, selon les légendes écossaises, entendre la banshee signifie qu’il y aura un décès dans sa famille. (Cependant, il convient de noter que voir la banshee est un signe de votre propre disparition imminente…)

Origines de la Banshee

Les premières légendes connues de la banshee remontent au monde celtique du 8ème siècle. À cette époque, les femmes locales pouvaient être payées pour pleurer ou pleurer les morts. Les Celtes d’autrefois croyaient que ces gémissements pouvaient aider le défunt à passer dans l’au-delà.

Les femmes gémissantes étaient connues sous le nom de « passionnées ». Ils étaient souvent méprisés parce qu’ils avaient tendance à aimer leur paiement en alcool. Certains pensaient que les passionnés eux-mêmes deviendraient des banshees dans l’au-delà, parcourant la Terre en tant qu’éternelles âmes perdues.

Manifestations de la Banshee

Mórrígan, la reine fantôme

Une autre origine possible de la légende de la banshee est l’histoire de Mórrígan, également connue sous le nom de Morrígu ou la reine fantôme. Elle était l’ancienne déesse celtique de la guerre et du destin et on disait qu’elle survolait les champs de bataille en aidant les guerriers qu’elle favorisait. Selon une légende, Mórrígan était présent à la mort de Cú Chulainn, le puissant fils des dieux celtiques.

Tout comme les chrétiens ont la Sainte Trinité qui comprend le Père, le Fils et le Saint-Esprit, les Celtes ont vu une trinité à Mórrígan. Elle incarnait un trio de sœurs nommées Badb, Macha et Anand – chacune représentant un aspect distinct de la déesse. De plus, les Celtes d’autrefois croyaient que Mórrígan était un métamorphe qui pouvait prendre différentes formes. Cela peut expliquer comment on dit que la banshee assume également différentes manifestations.

Une reine des fées au cœur léger

Cependant, toutes les histoires de banshee ne décrivent pas une créature étrange et instable. Comme la sirène , parfois décrite comme hideuse et parfois belle, certaines représentations de la banshee la décrivent comme séduisante et enjouée. Certaines légendes disent même qu’elle est une reine des fées immortelle, qui sort de sa cachette pour jouer des tours et provoquer le mal, juste pour le plaisir.

Un fantôme instable

Au fil du temps, la réputation de la banshee est passée d’un esprit espiègle à un esprit malveillant. Selon certains contes celtiques, elle est l’esprit d’une jeune fille qui a été assassinée. Une fois qu’elle a pris sa forme spirituelle, elle s’est attardée pour avertir sa famille et les autres d’une mort imminente et violente.

Certaines histoires la décrivent comme un esprit maléfique qui recherche ses victimes et les rend folles avec son cri perçant. D’autres contes la dépeignent comme un être monstrueux, capable de déchirer ses victimes avec ses griffes insensibles – une image couramment représentée dans les médias modernes.

La malédiction de la banshee

Dans de nombreuses histoires sur la banshee, elle est liée à la noblesse. Certains disent qu’elle est l’esprit d’une noble qui est décédée. Dans une histoire, elle est l’esprit d’une princesse morte. Selon la légende, avec ses pouvoirs spéciaux, l’esprit princesse a donné au sorcier écossais Coinneach Odhar (dont le nom signifie « celui qui voit ») la pierre bleue du destin en échange de son honneur.

Selon l’histoire, la mystérieuse pierre bleue a donné au sorcier le don de clairvoyance. Désormais, Coinneach Odhar est devenu connu sous le nom de Nostradamus écossais.

A lire :  9 significations spirituelles de la lune pendant la journée : c'est un jour spécial ?

Cependant, au fur et à mesure que ces choses se passent, recevoir des cadeaux de la banshee a toujours un prix élevé. En fait, ceux qui cherchaient sa faveur étaient souvent prévenus. Néanmoins, Coinneach Odhar ne put résister à la promesse des pouvoirs accordés par la pierre bleue. Malheureusement, il a conclu un marché diabolique. 

Alors qu’il travaillait pour la comtesse de Seaforth, Coinneach Odhar a été jeté dans un baril de goudron bouillant parce que la comtesse était mécontente de ses prédictions. 

Esprit de Noblesse

Parce que la banshee était associée à la noblesse et aux familles importantes de l’époque, la voir ou l’entendre était une confirmation d’un statut social élevé.

Certains disent que la banshee est un esprit étroitement lié à son peuple et que son seul souhait est de le surveiller et de le protéger. Ils la voient comme une belle âme nomade qui chante des mélodies douloureuses et obsédantes pour manifester son intérêt pour ceux qu’elle aime. Néanmoins, l’entendre crier pouvait envoyer des frissons dans le dos, même au plus haut né.

En Irlande, le « keening » ou la lamentation de la banshee avertit que la mort menace l’un des membres de cinq grandes familles gaéliques, dont les suivantes :

  1. O’Neills
  2. O’Briens
  3. O’Connors
  4. O’Gradys
  5. Kavanaghs

En fait, on dit que la banshee pleure même pour les ancêtres de ces familles – ce qui signifie que bien plus que les familles nucléaires d’origine pourraient être affligées par sa malédiction. En effet, certains disent que la banshee a même suivi ces familles à l’étranger dans des endroits comme l’Australie, le Canada, les États-Unis et au-delà… 

Significations et symbolisme de la banshee

Parce qu’elle est une figure si passionnante de la mythologie celtique, la banshee a une signification symbolique importante pour beaucoup. Voici quelques-unes de ces associations :

  • Mort imminente
  • Guerre
  • Craindre
  • Destin et prophétie
  • Changer
  • Dévouement
  • Tutelle , comme celle de son clan
  • Vigilance , car elle s’intéresse vivement à la justice ; s’assurer que les bons sont récompensés et les mécréants punis.

Banshee Signification et la Terre

La banshee est également symbolique pour la Terre elle-même en raison de son association avec la déesse Mórrígan. Les anciens Celtes considéraient Mórrígan comme une manifestation de la Terre et un gardien de la terre et des personnes qui en sont originaires.

Selon certaines histoires, la banshee a le pouvoir de garder les gens qui ont vécu toute une vie d’égoïsme et de cupidité enchaînés au royaume terrestre. En d’autres termes, ils doivent continuer à travailler sur Terre comme un acte de pénitence. De la même manière, elle a le pouvoir de récompenser ceux qui ont vécu une vie de bonté et de compassion en leur accordant la paix, le bonheur et la bonne fortune. 5

Mythologie et légendes banshee

Bien que la légende de la banshee soit fermement ancrée dans la mythologie celtique, d’autres cultures racontent également des histoires d’esprits ressemblant à des banshee.

Mythologie banshee japonaise

Les Japonais racontent l’histoire d’une créature qu’ils appellent Yonaki baba, ou la sorcière qui pleure. Selon la légende, le baba désemparé de Yonaki s’attarde devant les maisons de ceux qui souffrent de la tragédie. Pour aggraver les choses, elle pleure et hurle toute la nuit.

Certains pensent qu’elle compatit avec ceux qui sont en deuil. Mais d’autres prétendent qu’elle se nourrit d’un régime de chagrin et de misère. 

Banshee dans la mythologie nordique

Dans la mythologie nordique, la Valkyrie (ou Valkyrja en vieux norrois) a été comparée à la banshee. Le nom de la Valkyrie se traduit par « sélectionneur des tués ». Selon la mythologie nordique, Odin a choisi la Valkyrie pour sélectionner des guerriers dignes d’une place à Valhalla, ou la « salle des morts ». De cette façon, la Valkyrie est comme la banshee alors qu’elle appelle ceux qui passeront et qu’elle veille à la justice. 

A lire :  333 Signification du nombre angélique, 333 Signification et Guide 3:33

Banshee dans la mythologie arthurienne

Dans les légendes du roi Arthur, Morgan Le Fey, qui était la sœur d’Arthur et le dirigeant d’Avalon, reflète les qualités de la reine fantôme ou de la banshee. Morgan, elle aussi, était connue pour être une métamorphe et une diseuse de bonne aventure qui inspirait la peur avec ses prophéties.

La banshee est-elle réelle ?

Parce que la légende de la banshee a perduré en Irlande, en Écosse et au-delà pendant de nombreux siècles, cela soulève la question : la banshee est-elle réelle ?

En effet, tout au long de l’histoire et de nos jours, il y a eu des incidents de personnes prétendant voir et entendre la banshee.

Observations de Banshee

Le roi Jacques Ier d’Écosse (années 1400)

En 1437, le roi Jacques Ier d’Écosse aurait déclaré avoir été approché par la dame de la mort, qui avait prédit son meurtre. L’histoire détaille un « bruit fin et strident quelque part entre le gémissement d’une femme et le gémissement d’un hibou ». Malheureusement, en raison de son orgueil, le roi ignore ses avertissements – à ses risques et périls. 

La Bunworth Banshee (années 1800)

Dans la ville de Cork, dans le sud de l’Irlande, les habitants racontent la triste histoire de la mort d’un noble nommé Charles Bunworth. Selon l’histoire, une semaine avant le décès de Bunworth, un M. Kavanagh (l’un des ouvriers agricoles de Bunworth) a été invité à récupérer des médicaments pour son maître, qui se sentait malade. Cependant, alors qu’il revenait de sa course, Kavanagh entendit un gémissement incontestablement glaçant…

Accablé de peur, de regret et de chagrin, Kavanagh dit à la maîtresse de maison : « Mademoiselle, il nous quitte sûrement – ​​nous le perdrons – le maître – nous le perdrons, nous le perdrons !… La Banshee a venez le chercher, mademoiselle; et ce n’est pas moi seul qui l’ai entendue.

– Thomas Crofton Croker’s Fairy Legends and Traditions of the South of Ireland (1825–1828)

Un M. Kavanagh a prédit que Bunsworth est décédé plus tard le même jour. 

La Banshee de Ballintubber (Aujourd’hui)

Ma propre famille en Irlande a eu des expériences avec la banshee. Mon oncle Brendan, qui est un seanchaí , ou conteur gaélique, est originaire du village de Ballintubber dans le comté de Roscommon à l’ouest de l’Irlande. Il raconte avoir vu la banshee sous la forme d’une vieille femme.

Selon son histoire, elle porte un châle autour de ses épaules et elle est assise devant la porte d’une famille, les avertissant que la mort approche. Sans aucun doute, le lendemain quelqu’un dans la maison sera mort. Oncle Brendan n’est pas le seul de son village à l’avoir vue. D’autres habitants affirment également l’avoir vue sous la même forme.

Le cri de la Banshee

Mon père se souvient également d’avoir entendu le cri de la banshee un jour alors qu’il rentrait chez lui après un match de football quand il était enfant. En fait, chaque fois qu’il racontait l’histoire, le souvenir l’énervait. Puis, arrivé chez lui ce jour-là, il a été informé du décès de son voisin. Il n’a jamais oublié le sentiment de malaise pour le reste de ses jours. Il dit que cela a laissé une marque indélébile sur lui; une marque que seule la banshee pouvait laisser.

Selon d’autres habitants, la banshee suit la famille du clan Farrell. Bien qu’ils n’aient jamais entendu la banshee eux-mêmes, leurs voisins attestent qu’ils l’ont fait. Ils rapportent avoir entendu le hurlement solitaire et plaintif autour de leurs fermes en période de chagrin.

La tradition celtique entourant la banshee semble exposer un aspect presque universel de la condition humaine, qui est – nous craignons tous la mort. En effet, comme le gémissement terrifiant de la banshee, la peur de la mort semble être encore pire que la mort elle-même. Peut-être que la banshee existe en chacun de nous, nous mettant au défi de faire face à nos peurs.

article origine par Michelle Leetch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici